Partenaires1

Le projet CAP 20-25 comprend les institutions suivantes :

Enseignement Supérieur:
  • Université d’Auvergne (UdA) – L’Université d’Auvergne fut créée en 1976 à partir de la division de l’Université de Clermont créée en 1854. Disciplines principales: Droit, Economie, Management, Médecine, Pharmacie, Dentiste, Technologie.
  • Université Blaise Pascal (UBP) – L’Université Blaise Pascal fut créée en 1976 à partir de la division de l’Université de Clermont créée en 1854. Disciplines principales: Lettres, Sciences Humaines ainsi que Sciences Exactes, Sciences Naturelles et la Technologie (Sciences de la Terre et de l’Univers, Sciences de la Vie et de l’Environnement, Sciences physiques, Chimie, Mathématiques, ICT).
  • Sigma Clermont – Né de la fusion entre l’ENSCCF et l’IFMA en 2016, école d’ingénieur axée sur la mécanique avancée, l’ingénierie et la chimie.
  • VetAgro Sup (VAS), établit en 2010, est le résultat de fusion de l’Ecole Vétérinaire de Lyon (fondée en 1761) et de l’Enita de Clermont (fondé en 1984). Le campus de Clermont-Ferrand les spécialités suivantes: Agronomie/Environnement/Santé, Nourriture/Alimentation/Santé/Management, Développement territorial durable, Ingénierie et modèle animal pour la santé.
  • AgroParis Tech (Institut national des sciences et industries du vivant et de l’environnement) fondé en 2007, est un campus multi-site d’enseignement supérieur, de formation et de recherche. Il est spécialisé dans les domaines des sciences agronomiques et techniques, de l’agroalimentaire, des forêts, du management des espaces et des ressources naturelles, et du management et du développement du territoire. Son site de Clermont-Ferrand est spécialisé dans le domaine du management et du développement du territoire.
  • École nationale supérieure d’architecture de Clermont-Ferrand – Créée en 1970, l’ENSA Clermont Ferrand est membre du réseau national des 20 écoles nationales supérieures d’architecture françaises sous la tutelle du ministère de la culture et de la communication.
organismes de recherche:
  • Centre National de la Recherche Scientifique – Le CNRS intervient en Auvergne au travers d’engagement de ses instituts (9 sur 10) avec 215 permanents (95 chercheurs et 120 employés dans les fonctions supports). Le CNRS est membre de 20 unités de recherche en Auvergne et est principalement focalisé dans les domaines scientifiques suivants : Physique, sciences de l’univers, chimie, biologie, sciences de l’ingénieur, ICT, mathématique et sciences sociales. Le CNRS supervise également trois structures fédératives dont le but est de développer plus d’interactions entre les unités de recherche ci-dessous :
    • Fédération des Recherches en Environnement (FRE), est un réseau unique multidisciplinaire en France dédié à la qualité environnementale et aux risques naturels dans un contexte de changement mondiaux ;
    • Maison des Sciences de l’Homme – MSH, dont le but est de coordonner les actions de recherches des sciences sociales et humaines à Clermont Ferrand ;
    • Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Ferrand- OPGC, est une structure fédérale appartenant au réseau français des Observatoires des Sciences de l’Univers ;
  • Institut National de la Recherche Agronomique – (INRA). En Auvergne, l’INRA regroupe 15 unités de recherche et fournit 15% des ressources scientifiques publiques de la région. La recherche s’organise autour de 5 thématiques multidisciplinaires: agro-écologie et durabilité des systèmes d’élevage d’herbivores de montagne ; biologies intégrative des céréales et des arbres ; durabilité des filières et des produits laitiers et carnés; épidémiologie prédictive des risques zoonotiques ; nutrition humaine préventive. Ces thématiques s’appuient sur d’importants dispositifs expérimentaux et sur  plusieurs infrastructures partagées dans le domaine de la génétique végétale, de l’environnement, du métabolisme et de l’imagerie.
  • Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture – (Irstea). Localisé sur deux sites cet Institut regroupe une centaine d’agents au sein de deux unités propres de recherche et d’une unité mixte de recherche (avec l’INRA, AgroParis Tech et VetAgro Sup). L’activité de recherche est principalement basée sur les systèmes d’information et de communication appliqués aux systèmes agricoles, la modélisation de systèmes complexes et la dynamique des territoires en environnement rural.
  • Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM). L’INSERM est impliqué dans 4 unités de recherche en Auvergne. L’activité de recherche est organisée autour de 4 sujets principaux : génétique et développement; sciences médicales appliqués au cancer; microbiologie concentrée sur le microbiote intestinal et les maladies de l’intestin ; neurosciences appliquées à la douleur et à la biophysique sensorielle (notamment l’audition). Les étapes de recherche (allant du fondamental au clinique) sont développement grâce à des plateformes technologiques de premier plan et un fort partenariat avec le CHU et le Centre Jean Perrin.
  • Fondation pour les Études et Recherches sur le Développement International –(FERDI). La FERDI a été créée en 2003 par le biais de l’UMR Cerdi (Université d’Auvergne et CNRS). Son rôle est de promouvoir une compréhension plus globale du développement économique international et des facteurs qui l’influencent.
Partenaires socio-économiques et institutionnels:
  • Le projet implique les instances régionales et locales du territoire Auvergnat (principalement le Conseil Régional de la région Auvergne et la Communauté Urbaine de Clermont-Ferrand). Cette implication a été formalisée par le biais d’un pacte territorial, signé par tous les représentants des collectivités territoriales (conseil régional, conseils départementaux et principales aires urbaines, voir en Annexe).
  • Michelin (dont le siège se trouve à Clermont-Ferrand) : leader mondial des pneumatiques et de la mobilité des biens et personnes, Michelin fabrique des pneus pour tout type de véhicule (avions, automobiles, deux roues, poids lourds, engins de chantiers et agricoles)
  • Limagrain (dont le siège se trouve à Saint-Beauzire près de Clermont-Ferrand). Limagrain est un groupe international constitué d’une coopérative, spécialisé dans les semences de grandes cultures, les semences potagères et les produits céréaliers. La maison mère est basée en Auvergne et appartient à 2000 agriculteurs de la région. Limagrain possède des filiales dans 42 pays et des activités commerciales dans plus de 110 pays. Le groupe réalise un chiffre d’affaire d’environ 2 Md€ dont 31% sont réalisés en France et 36% hors Europe.
  • Céréales Vallée : Pôle de compétitivité spécialisé dans les céréales (production durable, nutrition humaine et santé, nutrition animale, agro-matériaux).
  • Viaméca : Pôle de compétitivité spécialisé dans la production de systèmes mécaniques intelligents.
  • Clusters Santé : Analgesia Partnership est un cluster regroupant 5 laboratoires et 7 entreprises, spécialisé dans le traitement de la douleur par le biais d’analgésiques ; Innovatherm est un cluster regroupant 14 entreprises, spécialisé dans le domaine de nouveaux produits et services lié au thermalisme ; Nutravita est un cluster regroupant 33 entreprises et laboratoires, spécialisé dans la nutrition humaine ; Pharmabiotic Research Institute est un cluster regroupant 40 laboratoires et partenaires industriels disséminés sur 7 pays Européen, spécialisé dans le développement de la médecine probiotique.
  • ADIV (Institut technique Agro-Industriel des filières viandes): Institut technique spécialisé dans la transformation innovante de la viande, la qualité des produits et la nutrition humaine.
  • Institut de l’élevage: Institut technique spécialisé dans l’amélioration des systèmes d’élevage d’herbivores et les chaines de valeur associées.
  • CHU Clermont-Ferrand: Le CHU est fortement impliqué dans la recherche médicale.
  • Centre Jean Perrin (CJP): Etablissement de soins spécialisé dans le traitement et la recherche sur le cancer.