Que veut dire l’acronyme I-SITE ?

Initiatives Science – Innovation –Territoires – Economie

Qui en est à l’initiative?

Il s’agit d’une action lancée par le Premier ministre le 9 juillet 2013 dans le cadre du premier et second programme d’Investissements d’avenir. Sa vocation est structurante et intégratrice pour les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche français.

Quels en sont les objectifs ?

Cette action vise, dans les conditions fixées par la convention du 23 juin 2014 entre l’Etat et l’ANR, à favoriser la visibilité internationale de site universitaire, par une dynamique de l’excellence, sous toutes ses formes, dans un contexte international de plus en plus compétitif.

Elle porte aussi l’ambition de contribuer à l’amélioration de notre compétitivité économique et de notre capacité d’innovation, en associant plus fortement les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche à leur environnement socio-économique.


Le 9 juillet 2013, lancement du second Programme d’Investissements d’Avenir (PIA2)  :

L’action IDEX/I-SITE, engagée dans le cadre du second programme d’Investissements d’avenir (PIA2) a une vocation structurante et intégratrice pour les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche français. Elle vise, dans les conditions fixées par la convention du 23 juin 2014 entre l’Etat et l’ANR, à favoriser cette structuration par une dynamique de l’excellence, sous toutes ses formes, dans un contexte international de plus en plus compétitif.
Afin de reconnaître l’ambition de transformation et la capacité d’innovation  de sites dont les forces scientifiques sont concentrées sur quelques thématiques d’excellence, cette action du PIA2 permettra de sélectionner des I-SITE, « Initiatives Science – Innovation –Territoires – Economie ». Les I-SITE valorisent ces atouts scientifiques thématiques, reconnus et distinctifs, et en font un levier d’entraînement et un point d’appui de leur stratégie de développement. En ce sens, les I-SITE  renforcent les démarches de spécialisation des territoires. En particulier ces projets seront caractérisés par la capacité des établissements porteurs à développer, dans leur palette thématique, des coopérations  fortes et particulièrement efficaces avec le monde économique, et à mettre en œuvre des actions innovantes de recherche partenariat, de développement de l’entrepreneuriat et de formation professionnelle, initiale et continue.