Politique d’attractivité des talents

responsable : Vianney Dequiedt

La politique RH de CAP 20-25 aura pour but d’attirer les meilleurs chercheurs et enseignants-chercheurs à l’échelle nationale et internationale. Pour y parvenir, il faudra leur offrir des conditions optimales leur permettant d’exploiter leur potentiel, en cohérence avec les objectifs de CAP 20-25 et la politique d’Enseignement Supérieur et Recherche du site. Les mesures proposées sont les suivantes:

  • Orienter les doctorants les plus prometteurs vers une carrière académique en leur offrant des conditions de recherche satisfaisantes et en développant une politique dynamique de formation doctorale permettant d’augmenter l’attractivité des formations CAP 20-25.
  • Harmoniser la politique des talents et les stratégies de recrutement entre les établissements d’enseignement supérieur et les organismes nationaux de recherche, pour répondre aux exigences d’excellence de CAP 20-25. Cette harmonisation sera définie en fonction des meilleurs standards internationaux et alignée avec les politiques de talents des grandes universités nationales et internationales.
  • Favoriser la mobilité entrante, avec le soutien du Centre International d’Accueil et d’Information en facilitant l’installation des chercheurs étrangers et la mise en place de Chaires d’Excellence attirant des scientifiques de très haut rang.
  • Elaborer une politique RH plus individualisée destinée à optimiser les engagements individuels et collectifs, et améliorer la gestion de parcours professionnels distincts.

La politique RH concernera aussi bien les personnels permanents que les personnels non permanents recrutés au sein du CAP 20-25 :

Concernant les personnels permanents : cette politique repose sur un engagement fort des établissements d’enseignement supérieur et des organismes de recherche afin de prioriser l’attribution de postes dans le périmètre de CAP 20-25, sous la forme de profils d’emploi labellisés « CAP 20-25 ». Le but est d’allouer 50% des nouveaux postes dans le cadre de cette procédure (postes vacants ou libérés après un départ en retraite). Cet engagement a été confirmé par tous les établissements d’enseignement supérieur ainsi que par l’INRA et l’Irstea en ce qui concerne les chercheurs et les ingénieurs.

Les profils d’emploi labellisés « CAP 20-25 » seront validés par le Conseil d’administration de l’Université Clermont Auvergne, et cette présélection, en raison de sa pertinence et de son excellence, sera prise en compte par les établissements et les organismes de recherche nationaux lors du recrutement final. Ces profils d’emploi bénéficieront des mesures d’environnements et des politiques de rémunération décrites plus haut.

Concernant les personnels non permanents (post-docs, professeurs invités et personnels de soutien) : ils seront recrutés par le Conseil d’administration de l’Université Clermont Auvergne et affectés aux membres de l’Initiative. Cette politique concernera les candidats aux projets de postdoctorat définis par les Challenges Scientifiques Stratégiques, mais aussi les candidats aux bourses postdoctorales sur projets indépendants au choix du candidat (sujets émergents dans le cadre des Challenges Scientifiques Stratégiques).

La politique RH de CAP 20-25 sera structurée autour de mesures spécifiques :

Le programme de Chaire d’Excellence CAP 20-25 permettra de recruter des personnels non permanents et proposera les ressources nécessaires à la concrétisation des projets de recherche d’excellence. Les candidats seront sélectionnés en fonction de la qualité de leur projet et de leurs contributions à l’excellence de CAP 20-25. Une partie des fonds pourra être utilisée pour l’installation et l’hébergement du bénéficiaire de la chaire. Les projets sélectionnés pourront également recevoir des ressources supplémentaires des organismes de recherche nationaux et des autorités régionales. Des chaires industrielles complèteront l’offre et seront partiellement financées par les partenaires socio-économiques. Deux types de chaires seront proposées: les chaires senior pour les candidats d’expérience ayant démontré leur excellence au niveau international; des chaires junior pour les candidats les plus prometteurs.

En complément de ces chaires junior, les procédures de gestion RH seront complétées par un processus de “titularisation” visant à sécuriser le poste du chercheur, à condition que le candidat ait prouvé son excellence et atteint les objectifs durant sa période probatoire. Ce processus de titularisation nécessitera l’affectation de postes vacants (et par conséquent l’anticipation de ces affectations au moment où une chaire d’excellence est créée) et un recrutement spécifique pour des postes ciblés précis. Ce processus de titularisation permettra un accès prioritaire aux politiques de primes des établissements afin d’offrir une rémunération attractive.

La mise en place d’une académie “sans murs” (le programme “Académie CAP 20-25”) pour distinguer chaque année un petit nombre (4 ou 5) d’enseignants-chercheurs et/ou de chercheurs pour leur recherche d’excellence, selon une reconnaissance internationale. Les membres seront sélectionnés pour une durée de cinq ans par un jury de renommée internationale. Tout en restant dans leur propre établissement, ils bénéficieront de mesures de décharge d’enseignement (deux tiers de leur charge totale d’enseignement), de primes spécifiques, de moyens de recherche supplémentaires et d’une provision budgétaire pour leur participation à des conférences internationales. Leurs conférences seront accessibles à tous les étudiants, dans le périmètre de CAP 20-25. L’académie “CAP 20-25” constituera un réseau constamment renouvelé d’excellence universitaire. Elle contribuera à la réputation académique nationale et internationale de l’initiative CAP 20-25.

Un soutien aux échanges bilatéraux entre les milieux universitaire et socio-économique. Les mesures de mobilité entrante et sortante comprendront des programmes d’immersion de chercheurs et de conférenciers au sein d’entreprises, pour permettre des opportunités de coopération supplémentaires sur des programmes d’innovation. Parallèlement, les personnels invités par la sphère socio-économique seront accueillis par les laboratoires de CAP 20-25.