La mobilité personnalisée comme facteur clé de la santé (Mobinauv)

Gagner des années de vie active et de bien-être.

La mobilité individuelle a une incidence sur l’autonomie, facteur clé de la santé humaine et sujet particulièrement préoccupant dans le contexte du vieillissement. Le fait de préserver un appareil locomoteur actif aussi longtemps que possible a ainsi une influence majeure sur la qualité de la vie humaine. Ce thème devient encore plus important avec l’allongement de la durée de vie et l’augmentation progressive du nombre de personnes âgées souffrant de maladies chroniques, dont certaines affectent leur mobilité. Pour aborder cette question de la mobilité individuelle, nous considérons qu’une approche intégrative, combinant l’exploration à la fois du système musculaire et de différents facteurs d’intervention sur l’appareil locomoteur et ses fonctions, doit être mise en œuvre. Les thématiques des unités mixtes de recherche de Clermont-Ferrand travaillant dans le domaine de la biologie et de la santé, dont le soutien des organismes de recherche nationaux (l’INRA, le CNRS, l’INSERM) vient d’être renouvelé, permettront de développer cette approche de façon originale. En effet, ces unités mixtes de recherche associent des compétences reconnues sur l’étude du développement musculaire et du métabolisme d’unee part, et sur des facteurs susceptibles de modifier les capacités locomotrices (douleur, nutrition, épigénétique et dysbiose) d’autre part. Cette association confère ainsi une réelle spécificité au site et permet d’envisager le développement d’une recherche distinctive qui devrait mener à des perspectives thérapeutiques innovantes.

A terme, nous entendons devenir le leader européen dans le domaine de la mobilité individuelle et avoir établi un réseau dense de nouveaux professionnels, tant depuis notre site actuel que depuis ses alentours au sein de la région Auvergne-Rhône-Alpes. I) Le CHU Clermont-Ferrand et le Centre Jean-Perrin auront développé des programmes d’activité physique individualisés pour les patients souffrant de maladies chroniques et des bilans de santé préalables pour tous les patients admis à l’hôpital ; II) Les nouveaux biomarqueurs qui sont identifiés seront systématiquement surveillés ; III) des procédures de réadaptation personnalisées seront disponibles pour les patients et seront accompagnées de mesures thérapeutiques, d’une alimentation adaptée, et de soins post-hospitaliers ; IV) une alimentation préventive aidera à limiter le développement de troubles de la mobilité chez les personnes actives et en bonne santé, IV) des programmes d’incitation seront soutenus par la municipalité dans la perspective de changer le mode de vie des citoyens et de donner à Clermont-Ferrand l’image d’une ville intégrant à ses objectifs l’amélioration de la qualité de vie de ses citoyens grâce à la mobilité personnalisée et V) plusieurs entreprises, aussi bien nouvelles qu’existantes dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, regroupées en clusters, commercialiseront de nouvelles formules alimentaires, de nouveaux médicaments, des probiotiques ou des stratégies pour améliorer la mobilité.