Systèmes et services innovants pour les transports et la production

Le challenge portant sur les “Systèmes et services intelligents pour la production et les transports” a pour objectif de concevoir et de développer des briques technologiques performantes et intelligentes répondant à des enjeux sociétaux forts. Le Ministère français de l’Industrie a récemment identifié trois secteurs industriels stratégiques qui correspondent à des enjeux nationaux: “les systèmes de transport de demain”, “les systèmes de production intelligents” et les “innovations agrotechnologiques”, qui alimenteront des marchés en développement. Les objectifs et la portée du projet relèvent du fait que les activités de recherche déjà menées dans le cadre du LabEx IMobS3 peuvent avoir un fort impact sur ces 3 secteurs. Le projet va également tirer parti des réalisations d’IMobS3, notamment en ce qui concerne les relations avec les acteurs socio-économiques.

L’objectif  du Challenge Stratégique Scientifique 2 est de s’appuyer sur les structures locales existantes pour créer un centre de recherche d’excellence axé sur les “systèmes et services innovants pour la production et les transports”, dans le but d’obtenir une position de leadership dans le domaine du développement de composantes technologiques sur les questions liées à la coopération homme-robot. Le développement de ce centre augmentera la capacité des transferts de technologie à l’industrie régionale, nationale et européenne et comprendra la mise en place de structures de partenariat public/privé. Cela conduira à : I) une reconnaissance européenne avérée sur les domaines thématiques du Challenge Stratégique Scientifique 2: la robotique et les TIC ; II) un rôle majeur de participation dans le cadre des projets H2020 ; III) un écosystème d’innovation entièrement opérationnel des niveaux de maturité technologique TRL 2 à TRL 8 (commercialisation de systèmes et services innovants dans les 3 secteurs stratégiques ciblés du projet).

Les enjeux scientifiques à long terme seront centrées sur : I) les nouvelles technologies pour collecter, exploiter et transférer en toute sécurité des ensembles massifs de données ; I) une complète autonomie des robots mobiles (vitesse augmentée, évitement d’obstacles, transition jour / nuit, mauvaises conditions météorologiques, urgences); III) les cobots mobiles, flexibles et ergonomiques ; IV) la planification stratégique, tactique et opérationnelle de systèmes de production ; V) la modélisation entièrement opérationnelle de l’acceptabilité et de l’acceptation de nouvelles technologies. Les principaux résultats seront : I) un réseau opérationnel et international sur le transfert de technologie ; II) un réseau de PME locales innovantes pour l’intégration et le déploiement de systèmes et services innovants ; III) des bénéfices en termes d’emplois et de compétitivité d’entreprises clés en Auvergne (nouveaux produits, nouveaux équipements et recrutement de personnes hautement qualifiées).

You Might Also Like